Chroniques sur la sécurité aux États-Unis

    Blessé lors d’un accident aux États-Unis :

    Quelques conseils pratiques.

    Qu’il s’agisse de voyages d’affaires ou de séjours de vacances, les Canadiens et Européens voyagent de plus en plus vers les États-Unis. Dans la majorité des cas, l’expérience est des plus agréables. Cependant, que faire lorsqu’une blessure vient ternir notre séjour ?

    Certaines actions simples vous permettront de faire face adéquatement à cette situation. De plus, plusieurs types de recours vous sont disponibles pour compenser les dommages causés par l’acte négligent d’un tiers en territoire américain.

    Rapporter l'accident le plus tôt possible

    Les accidents de la route représentent la source de blessure la plus fréquente pour les visiteurs aux États-Unis. À la suite d’un accident de la route, il est primordial de demeurer sur place et de rapporter immédiatement l’accident aux autorités policières, et ce, même si les dommages aux véhicules vous semblent minimes et que vous pensez initialement ne pas être blessé. Le formulaire de constat à l’amiable tel qu’on le connaît au Canada ou en Europe n’est pas utilisé en sol américain. Le policier se chargera d’obtenir des gens impliqués, de même que des témoins, leurs coordonnées. Le nom des assureurs et les numéros de police d’assurance seront aussi vérifiés. Ne vous laissez surtout pas convaincre par l’autre partie impliquée de ne pas rapporter un accident véhiculaire. Pour ce qui est des autres types d’accidents tels que les chutes ou autres incidents dans un établissement commercial, il est aussi nécessaire de rester sur place et d’en aviser la Direction de l’établissement. Celle-ci fera enquête et rédigera un rapport d’accident. Le rapport de police et le rapport d’accident constituent des documents essentiels concernant les faits reliés à l’accident sur lesquels se basent les compagnies d’assurances, les agences gouvernementales et tous tiers auprès desquels vous pourriez avoir à réclamer vos dommages dans le futur.

    Documenter

    Bien qu’une certaine documentation se retrouve dans le rapport rédigé par les policiers ou par toute autre entité, il est primordial d’effectuer aussi soi-même sa propre documentation à la suite d’un accident aux États-Unis. Photographiez les véhicules accidentés, le lieu de l’accident, les traces de freins ou autres marques indiquant les conditions ou la négligence ayant causé l’accident. Photographiez aussi vos blessures. De même, vous devriez prendre des informations sur la scène de l’accident, telles que les noms des témoins et leurs coordonnées. Il arrive que le rapport de police ou autre rapport ne contienne pas ces renseignements. Pour ce qui est de vos blessures, des soins médicaux devraient être obtenus dans les plus brefs délais. L’obtention de soins médicaux permettra d’établir le lien de causalité entre l’accident et les blessures subies. Cette documentation sera des plus utiles lorsque votre réclamation pour dommages sera présentée à l’assureur du tiers en faute ou au Tribunal.

    S’informer des recours pouvant être exercés

    Au Québec, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) se charge d’indemniser les Québécois blessés lors d’un accident de la route aux États-Unis. Diverses indemnités sont prévues à la loi. Pour les Européens ou Canadiens des autres provinces, différents programmes sociaux tel que la sécurité sociale couvrent certains frais médicaux. Différentes assurances voyage privées ou automobiles auxquelles il est possible de souscrire peuvent aussi couvrir certains frais médicaux et de rapatriement.

    De plus, un recours peut aussi être exercé contre le tiers ayant causé votre accident. Effectivement, les Tribunaux américains sont ouverts aux gens de diverses nationalités voulant obtenir compensation pour blessures subies aux États-Unis. Il est donc possible de réclamer avec les programmes sociaux en place dans son pays d’origine, avec ses assureurs privés et aussi contre le tiers en faute. Suite à un accident, quel qu’il soit, il est essentiel de s’informer rapidement concernant les recours qui peuvent nous être disponibles. Dans certains États américains, la prescription pour un recours en négligence peut être aussi courte que deux ans. Pour ce qui est d’une blessure sur un bateau de croisière, une prescription d’un an seulement est prévue à la loi fédérale américaine. Il faut donc agir vite pour ne pas perdre ses droits de recouvrements.

    Il est aussi intéressant de savoir que la majorité des avocat(e)s qui exercent dans le domaine des accidents et blessures aux États-Unis offrent une consultation gratuite et accepteront de prendre votre cause sur une base contingente. Ainsi, aucun honoraire ne sera initialement demandé au client. Lorsqu’il y aura recouvrement, un pourcentage de celui-ci constituera les honoraires de l’avocat(e). Il s’agit de s’assurer que la convention d’honoraires contienne une clause indiquant qu’aucuns frais ne seront dus par le client dans l’éventualité où aucun recouvrement ne serait possible.

    Il importe donc, à la suite d’un accident aux États-Unis, de rapporter celui-ci, d’obtenir tous les renseignements utiles concernant les différents aspects de l’accident et de s’informer rapidement de ses recours. Ce processus simple en trois étapes vous permettra de minimiser les inconvénients et de maximiser les sommes auxquelles vous pourriez avoir droit. Pour contacter Nancy Lapierre, avocate spécialisée en accident aux États-Unis, on compose sans frais le 1-877-624-8737 ou par courriel nlapierre@lapierrelaw.com . La consultation est gratuite.

    Par Nancy Lapierre, avocate – www.accidentfloride.com – Sans frais 1-877-624-8737. La consultation est gratuite. L’auteure est membre du Barreau de la Floride depuis 14 ans et représente principalement les Canadiens et les Européens sévèrement blessés aux États-Unis. nlapierre@lapierrelaw.com

    *Cet article ne constitue pas une opinion juridique et ne peut engager son auteure. Il est important de consulter votre avocat(e) lors de situations légales.

    ligne

    La moto en Floride

    Le port du casque sauve des vies

    Plusieurs touristes séjournant en Floride pendant la saison hivernale pratiquent la conduite motocyclette. Le bon état des routes floridiennes et les conditions climatiques favorables rendent cette activité extrêmement agréable. Et puisque le port du casque est facultatif en Floride, plusieurs adorent le sentiment de liberté qui accompagne le vent dans les cheveux.

    Mais attention!

    Au cours des quatorze dernières années, j’ai représenté plusieurs personnes ayant été blessées dans des accidents de motocyclettes. Ce type d’accident cause souvent des blessures très sévères telles que des dommages irréversibles au cerveau et des fractures multiples requérant des chirurgies importantes. Les accidents de motocyclettes surviennent souvent lorsqu’un automobiliste effectue un virage à gauche devant le motocycliste, lui coupant ainsi le chemin. Plusieurs surviennent aussi lorsqu’un automobiliste change de voie de circulation, n’ayant pas remarqué la présence de la motocyclette.

    Des statistiques alarmantes

    Depuis le 16 juin 2000, en Floride, le port du casque de moto n’est pas requis légalement pour les personnes âgées d’au moins 21 ans ayant une couverture d’assurance d’au moins dix mille dollars. En 2005, quelque cinq années suivant l’adoption de cette loi, une étude du Bureau national des accidents concluait que les fatalités reliées aux accidents de motocyclettes avaient augmenté de près de 50%. Une statistique alarmante qui pourrait rendre de nouveau obligatoire le port du casque. En effet (et les statistiques le démontrent), le casque sauve des vies

    Des règles différentes d’un État à l’autre

    Il est à noter qu’avec la Floride, il n’y a que quatre États américains qui laissent libre le choix de porter un casque ou non à motocyclette. Il s’agit du Colorado, de l’Illinois, de l’Iowa et du New Hampshire. Cependant, la majorité des États fréquentés par les motocyclistes canadiens ont rendu obligatoire le port du casque pour tous. Il s’agit, entre autres, du Vermont, de l’État de New York, du New Jersey, de la Virginie, de la Pennsylvanie, de la Caroline du Nord et de la Géorgie. Avant de quitter le Canada en motocyclette, informez-vous!

    Si vous désirez en savoir davantage sur les règles applicables aux motocyclistes en Floride ou ailleurs aux États-Unis, n’hésitez pas à communiquer avec nous sans frais au 1 877-MAITRES (1-877-624-8737). Notre firme concentre sa pratique du droit dans le domaine des accidents aux États-Unis et deux avocats totalisant plus de quarante années d’expérience y sont à votre service. La consultation est gratuite. nlapierre@lapierrelaw.com

    Par Nancy Lapierre, Avocate – www.accidentfloride.com – Sans frais 1-877-624-8737. La consultation est gratuite. L’auteure est membre du Barreau de la Floride depuis 14 ans et représente principalement les Canadiens et les Européens sévèrement blessés aux États-Unis. nlapierre@lapierrelaw.com

    *Cet article ne constitue pas une opinion juridique et ne peut engager son auteure. Il est important de consulter votre avocat(e) lors de situations légales.

    ligne

    La Société de l’Assurance Automobile du Québec vous suit partout

    Et c’est tant mieux !

    Résidants québécois et amateurs de moto, saviez-vous que, même à l’extérieur du Québec, vous êtes couverts par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) en cas d’accident? En effet, la SAAQ, organisme gouvernemental québécois, est responsable d’indemniser les résidants du Québec ayant été blessés dans un accident de la route. Et ce, que l’accident soit survenu au Québec, aux États-Unis, en Europe, en Amérique du Sud ou n’importe où dans le monde! Par ailleurs, en raison du régime de « no fault » existant au Québec, vous avez droit aux indemnités offertes par la SAAQ que vous soyez ou non responsable de l’accident.

    La SAAQ : plusieurs avantages pour les Québécois

    Tous les bénéfices accordés par la SAAQ sont précisés dans la Loi sur l’assurance automobile du Québec et dans les règlements s’y rattachant. Entre autres, les résidants québécois ayant été impliqués dans un accident de la route à l’extérieur du Québec ont droit au paiement de leurs factures médicales pour le traitement des blessures subies. La SAAQ offre aussi des indemnités temporaires ou permanentes afin de compenser les pertes salariales ou le préjudice corporel. Vous avez aussi droit à une aide à domicile si vous êtes dans l’impossibilité de recevoir des soins à l’hôpital.

    Plusieurs autres bénéfices sont également offerts. Pour obtenir plus de précisions ou pour connaître tous les bénéfices accordés, vous pouvez communiquer directement avec la SAAQ via son site Internet (saaq.gouv.qc.ca). Pourquoi vous priver de ces précieuses informations?

    Aux États-Unis, deux recours sont possibles!

    En plus de la réclamation que vous pouvez faire auprès de la SAAQ en cas d’accident de la route aux États-Unis, vous pouvez aussi exercer un recours contre la personne responsable de l’accident. En tant que résidant du Québec, vous pouvez donc vous prévaloir de deux recours! Si vous obtenez un recouvrement de la part de la personne responsable de l’accident, vous aurez toutefois à rembourser les indemnités reçues de la SAAQ. Car bien sûr, vous ne pouvez être dédommagés deux fois pour le même accident. Néanmoins, la possibilité d’entreprendre deux recours permet d’augmenter vos chances d’obtenir une juste indemnité pour compenser les préjudices subis.

    Pour plus d’information à ce sujet, n’hésitez pas à communiquer avec nous sans frais au 1 877-MAITRES (1 877 624-8737), et ce, 24 heures par jour. Notre firme concentre sa pratique du droit dans le domaine des accidents aux États-Unis et deux avocats totalisant plus de quarante années d’expérience y sont à votre service.

    Par Nancy Lapierre, Avocate – www.accidentfloride.com – Sans frais 1-877-624-8737. La consultation est gratuite. L’auteure est membre du Barreau de la Floride depuis 14 ans et représente principalement les Canadiens et les Européens sévèrement blessés aux États-Unis. nlapierre@lapierrelaw.com

    *Cet article ne constitue pas une opinion juridique et ne peut engager son auteure. Il est important de consulter votre avocat(e) lors de situations légales.

    ligneJe suis une avocate spécialisée dans le domaine des accidents partout aux États-Unis. Nous nous occupons d’obtenir des recouvrements pour les gens blessés lors d’accidents aux États-Unis. Nos honoraires sont un pourcentage du recouvrement que nous obtenons pour nos clients. Les gens blessés n’ont donc pas à nous verser quoi que ce soit pour obtenir nos services. Nous prenons un pourcentage de ce que nous recouvrons.
    S’il n’y a pas de recouvrement, il n’y a pas de frais.

    Nancy Lapierre, AVOCATE
    Accidents & Blessures aux États-Unis

    LAPIERRE LAW CENTER
    133 NW 100th Avenue
    Plantation, Florida 33324
    Tél. : 954-474-0495
    Fax : 954-333-3544
    Sans Frais : 1-877-624-8737